Lorraine Déco

By 30 juin 2016Non classé
Page dans LD 18 (1)

Il est discret par sa taille mais attire tous les regards par son design et ses finitions laquées. Une fois acquis, Il s’impose vite pour être indispensable sur votre bureau ou sur la commode de votre entrée. Qui suis-je ? Dernier né de la gamme Mes Ido, le porte-stylo (19 euros TTC) fait déjà un tabac sur la vingtaine de produits lancés depuis la création de l’entreprise lorraine en 2010. «Après plus de 5 ans d’activité, notre philosophie est inchangée : créer des objets haut de gamme, alliant utilité et esthétisme. Nous avons débuté avec trois produits : le bar à champagne (276 euros TTC), l’arbre à vêtements (598 euros TTC) et le porte-parapluie (168 euros TTC). Ces objets issus de notre quotidien ont pour valeur ajoutée d’être uniques côté design puisque nous les dessinons désormais en interne. Ils affichent également une signature «made in 100% Lorraine», argument qui séduit particuliers et entreprises» expliquent Virginie Letyrant, gérante de Mes Ido et accompagnée de son mari, Olivier, pour la partie recherche et développement. Mais avant de séduire, il a fallu faire connaître et se positionner sur un marché concurrentiel. «Nous avons déployé beaucoup d’énergie pour gagner en visibilité et imposer notre marque. Les réseaux d’affaires, notre site internet ecommerce et nos outils de communications sont nos principaux atouts, sans oublier une veille constante pour développer de nouveaux produits et de nouveaux partenariats».
La gamme s’enrichit
Aujourd’hui, la gamme Mes Ido trouve sa place dans chaque pièce de votre maison. L’arbre à bijoux se place dans votre salle de bain ou votre chambre. Le porte-télécommande offre un rangement esthétique à deux pas de votre télévision. Et la patère peu encombrante décore votre entrée. L’horloge (59 euros TTC) vous rappelle l’heure du lever dans votre chambre et le porte-ipad (29 euros
TTC) devient l’outil indispensable sur votre bureau. «L’ensemble de ces objets se répartissent dans trois univers : petit mobilier, agencements intérieur et extérieur, bureau. En fonction des produits, nous les déclinons en bois, en métal ou en aluminium. Et tous sont disponibles dans différents coloris. D’autres peuvent être disponibles sur demande, avec un showroom ouvert chez Cinna, 31 rue Saint Nicolas». Et comme chaque détail est soigné, les entreprises peuvent demander de personnaliser l’objet avec leur logo, en lettrage adhésif ou en découpe laser. Séduits par la qualité de l’offre, de nombreuses sociétés leur ont déjà faits confiance comme Campanile, Club Med ou Gsell.
Des partenaires heureux
Si la singularité de Mes Ido est de partir d’un constat d’utilisation des objets de notre quotidien, depuis peu, l’idée va plus loin avec la volonté de s’associer à d’autres professionnels pour leur créer des objets uniques. Par exemple, si vous poussez la porte de la franchise Bibovino, 92 Grande Rue, en vielle vieille, vous pourrez non seulement acheter un BIB (Bag In Box) et compléter votre achat par le «Bib Up» de Mes Ido. «Ce nouveau produit est l’accessoire pour que vos BIB, plus connus sous le nom de «cubi», soient toujours à portée de main. Sa stabilité et son faible encombrement seront deux arguments de choix». Après le vin, vous pourrez penser aux fleurs et vous rendre chez Memento Flori, 27 rue Saint Nicolas pour y découvrir le magnifique bar 2 en 1 (199 euros TTC) dont le concept est d’allier deux fonctions complémentaires : bar portable avec un espace pour libérer vos tables et un autre pour le décorer d’un bouquet de fleurs. «Ces partenariats sont le début d’un nouveau parcours, avant de poursuivre et de séduire d’autres pays, en Europe et à l’international». En quête constante d’innovation, Mes Ido fait preuve d’une créativité sans faille qui devrait vous séduire en tous points.
ido.projets-medialta.com
Véronique Millet

Format PDF